Le Fort des Mévouillon est bâti sur ce roc isolé.

Rambaud de Mevouillon est né vers 960 et décède après 1023[1].


Rambaud est le fils de Pons II d'Arles et de Richilde, originaire de l’Uzège.

Rambaud est un grand propriétaire dans le Nyonsais[2].

Après les invasions germaniques du Ve siècle, puis sarrasines du VIIIe au Xe, s'installe le système féodal. Le Nyonsais fait partie du royaume de Bourgogne rattaché à l'Empire germanique.

Ses frères[modifier | modifier le wikicode]

.

Abbaye de Cluny.

Seigneur vivant du temps de Pons II.

La charte de Cluny, n° 2779, du 22 mai 1023, mentionne le synode de Saint-Privat, dans l'évêché de Gap, en 1023 (2779), territoire de Sarrians[3]. Elle révèle les prénoms des huit fils de Pons II d'Arles, dont les domaines s’étendent sur les diocèses de Gap, Die, Vaison-la-Romaine, Orange et Saint-Paul-Trois-Châteaux. Par cet acte, deux des frères, Laugier de Nice, et Pons III de Mevouillon, ayant déterminé de se faire moine à Cluny, donnent à cette abbaye la moitié du castrum d'Altonum, au diocèse de Die (N.-D. d'Auton, près du Pègue, Drôme), dont l’autre a été précédemment offerte à Saint-Pierre de Cluny par leur père. Cette libéralité s’effectue sur le conseil et le consentement de leurs frères auxquels ils délaissent le reste de leur héritage.

Ces six frères sont :

¤ Laugier de Nice (ca 1050 - 1032)Odile de Provence (976 - 1032)

¤ Féraud de Gap, évêque

¤ Raoul

¤ Arnoul de Theys

¤ Pierre de Mirabel

¤ Pons III d'ArlesErmengarde


Donation à l’abbaye de Cluny, en 1023, des huit fils de Pons II.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

.

  1. Mémoires et documents, Société de l'Ecole des chartes, Libraire Droz, 1908, Notes sur l'article: v.8, p.36.
  2. Châteaux, villages, terroirs en Baronnies Xe-XVe siècle, Marie-Pierre Estienne, Publications de l'Université de Provence, 2004, p.51.
  3. Les chartes de l'abbaye de Cluny.. In: Bibliothèque de l'école des chartes. 1889, tome 50. pp. 144-147.

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .