Wiki Guy de Rambaud
Advertisement

.

.

.

.

.

                              Jean Mottet "le vieux"

.

.

.

.

.


Mouttet/Mottet (Tarascon) Les maintenues de noblesse en Provence, par Belleguise.

Jean Mottet "le vieux" (ca 1500 Tarascon - après 9 juillet 1587 Tarascon), dit aussi l’aîné.


Jean Mottet "le vieux", écuyer, apprend le 12 aoust 1536 que le futur connétable Anne de Montmorency donne l’ordre au sieur de Saint Remy de faire une levée de 100 hommes, pour la deffanse du chasteau de Tarascon et autres places de ladite province. La Commission du sieur de Saint Remy subroge Jean Mottet pour faire la susdite levée de 100 hommes, du 1er septembre 1536.

Jean Mottet le vieux, Jean le jeune et Guilhem font cession à leur mère le 26 novembre 1538 (Notaire Teissier, à Tarascon)[1].

Des lettres pattantes du roy François en faveur du sieur Bonifface de La Molle, pour faire une levée de mil hommes, avec la commission, au bas, du sr de La Molle, capitaine, sont données à Jean Mottet, pour en lever autant qu'il pourra, affin d'accomplir sa bande, des 28 juillet 1541 et 28 may 1542.

SON MARIAGE[]

.


Anne de Grille et ses parents[]

.

Blason des Grille.

Noble Jean Mottet le vieux se marie avec demoiselle Anne de Grille (1528 Arles, rue de la Calade - 1583/1592 Tarascon), le contrat de mariage (398 E 34 F´ 202) du 20 aoust 1544, est signé Salomé, aux Baux, notaire. Elle est la fille de Pierre, capitaine de la ville de Tarascon en 1512 et 1535, Second consul d'Arles (1531). Il teste en 1558 et Anne reçoit 50 écus comme prévu par le contrat de mariage du notaire Salomé aux Baux à la mort de son père.

Les Grillo de Gênes[]

.

Au sixième siècle Argenta est témoin d'une apparition de la Vierge à Gènes. En mémoire, une chapelle votive est érigée qui au fil des siècles est devenue la Basilique de Santa Maria delle Vigne, lié à la Famille Grillo.

Ancienne famille consulaire génoise, la tradition veut que la famille Grillo soit déjà présente à Gênes au VIe siècle avec Argenta, témoin d'une apparition de la Vierge. En mémoire, une chapelle votive a été érigée qui au fil des siècles est devenue la Basilique de Santa Maria delle Vigne, qui était le patronage de la Famille Grillo. Les généalogistes indiquent que la famille est venue d'Allemagne en la personne du comte Gianifero du Saint Empire romain qui s'est installé à Gênes en 798. Cette famille affirme qu'Uberto vaillant capitaine, en 806, au siège de Constantinople est le premier à escalader les murs de la ville assiégée. Donc l'empereur Nicéphore, qui est présent lorsqu'il l'observe, dit à ses barons

Voyez-vous ce grillon à quelle vitesse il grimpe les murs ?.

Les historiens situent l'enracinement prouvé de la lignée vicecomitale à Gênes au XIIe siècle. La paix est faite entre les Grillo et les Vento en 1180 après des luttes furieuses qui ont duré des décennies. Anne de Grille est la descendante de nombreuses familles génoises italiennes connues, comme les Doria et les Vento. Et puis les Grille sont aussi apparentés à la plupart des vieilles familles nobles de Provence. Car, certes les Grlllo sont Confuls de Gênes dès le douzième siècle et ils fe font fîgnalés dans les guerres des Génois contre les Pifans. Ils commandèrent des flottes, gagnèrent des batailles navales.

Les Grille d'Arles[]

.

Hôtel des Grille à Arles.

L'autre maison prestigieuse possédée par la famille de Grille, le château d'Estoublon, à Fontvieille, n'est construit que dans la deuxième moitié du XVIIe siècle.

Mais un Grillo vient offrir Gênes au Roi Charles VII et à peu près dans ce temps là une branche de cette Maison s'établit en France où elle est connue & illustrée sous le nom de Grille.

La branche aînée poffede de beaux titres &c de grands biens dans le royaume de Naples.

Les Grille de Provence, d’Estoublon, de Robiac portent selon le Grand Armorial de France : de gueules, à une bande d'argent, chargée d'un grillon de sable.

La famille compte cinq générations de viguiers et consuls d’Arles. Cette branche acquiert le marquisat d’Estoublon en 1674 et a les honneurs de la Cour en 1787. Cinq membres de cette branche portent la robe de Malte. Anne est la sœur du baron Valentin de Grille (1517 – 1612), Viguier Perpétuel d'Arles en 1579. Il acquiert la seigneurie de Robiac en 1563 et celle d'Estoublon en 1577 (source Baron du Roure).

La mère d'Anna, Pierrette de Cavaillon, a une dot 800 écus et des bijoux et robes évalués à 200 écus.

Les Cavaillon porte : d'or, au lion de sable, armé et lampassé de gueules, selon le Colonel Arnaud.

Leur descendance[]

.

Les Mottet dans Armorial de la France, de Louis de Magny.

Jean Mottet le vieux, dans son testament, institue noble Guillaume Mottet, son fils, du 9 juillet 1587, signé Passemard, notaire. Concrètement cela veut dire qu’il privilégie l’aîné de ses fils au détriment de ses autres enfants.
Jean a un autre fils, Claude Mottet (1586) (ca 1545 - après 1586), qui est est à l'origine des Mottet d'Île-de-France, eux-mêmes à l'origine par Benoît Mottet de La Fontaine des Mottet de La Fontaine et de plusieurs familles d'aristocratiques britanniques apparentées à la famille royale et Lady Di.


Article détaillé : Mottet d'Île-de-France

Article détaillé : Benoît Mottet de La Fontaine

Article détaillé : Mottet de La Fontaine


LES MOTTET D'ÎLE-DE-FRANCE[]

.

Les Mottet d'Île-de-France ont des blasons très proches des Mottet de Tarascon et d'Arles. Par Benoît Mottet de La Fontaine ils sont les ancêtres des Mottet de La Fontaine.


 Jean Mottet le vieux (1500 - après 1587)
 x (1544) Anne de Grille (1508 - 1583/1592)
 ¦  +-> Guillaume Mottet (1545 - après 1605)
 ¦     x (1573) Pierrette de Gras
 ¦  +-> Claude Mottet (1586)
        ¦  +-> Jean Motet (1570 - après 1605)
               x (1600) Nicole Gosset 
               ¦  +-> Louis Mottet (1605- 1693)]]
                      x (1624) Marguerite Roblastre (1605 - 1627)
                      x (1631) Marguerite Le Tourneur (1607- 1708)
                      ¦  +-> Louis Mottet de La Motte (1651-1733)
                            x (1683) Marguerite Herlaut (1667 - 1735)
                            ¦  +-> Anne Mottet (1685 - 1765)
                            ¦     x (1711) Nicolas Rémond (1678 - 1727)
                            ¦     ¦ +-> Anne Catherine Rémond (1712 - 1786)
                            ¦     ¦    x (1741) Jean-Michel Chevotet (1698 - 1772)
                            ¦     ¦    ¦+-> Anne Michelle Chevotet (1743 - 1807)
                            ¦     ¦    ¦   x (1765) Pierre-Jean-Baptiste Chaussard
                            ¦     ¦  +-> Louise Gabrielle Rémond (1720 - 1804)             
                            ¦     ¦     x (1752) Jean Valade (1710 - 1787)
                            ¦      
                            ¦  +-> Antoinette Mottet (1686-1754)
                            ¦      x (1706) Pierre II Moreau de Champlieu
                            ¦
                            ¦ +-> Nicolas Mottet de La Motte (1693 - 1768)      
                                 x (1723) Madeleine Coustant, fille de Charles Coustant de Belle-Assise    
                                 ¦+-> Madeleine Mottet (1724 - 1808).        
                                 ¦   x (1757) Louis Segoing
                                 ¦
                                 ¦ +-> François Mottet (1728 - 1808)    
                                 ¦
                                 ¦ +-> Louis Melchior Mottet 
                                 ¦    x (1763) Jeanne Agathe Le Proux de La Rivière 
                                 ¦    ¦
                                 ¦    ¦ +-> Agathe de Rambaud
                                 ¦    ¦     x (1785) Benoît de Rambaud 
                                 ¦    ¦          ¦ +-> Auguste de Rambaud
                                 ¦    ¦ 
                                 ¦    ¦ +-> Claude Mottet
                                 ¦
                                 ¦ +-> Benoît Mottet de La Fontaine                                  
                                 ¦     x (1787) Marie Marguerite Villon de Fécamp 
                                 ¦ 
                                 ¦     ¦ +-> Mottet de La Fontaine

NOTES ET RÉFÉRENCES[]

.

  1. Les maintenues de noblesse en Provence, par Belleguise (1667-1669). T. III, contenant la critique de l'Etat de la Provence et des notes additionnelles, Du Roure, Scipion (1858-1924), Impr. générale du Sud-Ouest (J. Castanet) (Bergerac). 1923, pp.305 et 306.
Advertisement