Wiki Guy de Rambaud
Advertisement

brouillon




Gunther von Wüllersleben est né vers 1190 dans la Hesse et décédé le 3 mai ou le 4 mai 1252, à Acre.


Gunther von Wüllersleben succède à Heinrich von Hohenlohe, comme huitième Grand Maître de l'Ordre Teutonique et le reste de 1249 à 1252.

Wüllersleben n'est que le descendant de ministerialis (ministériaux) du Monastère de Hersfeld, Bad Hersfeld, dans la Hesse.

Il part en Terre Sainte, mais sa présence n'est signalée qu'en 1215. Il n'est qu'un simple chevalier de l'Ordre Teutonique vivant à Acre. C'est un ami proche des Grands Maîtres Hermann von Salza et Heinrich von Hohenlohe qui lui confient les missions diplomatiques secrètes de l'Ordre.

Nous le retrouvons en 1234 cité comme témoin en Thuringe. Il est simple moine. Par contre par la suite il devient Landkomtur dans les Pouilles et le reste de 1240 à 1244. Cette année, en Prusse, il est le Lieutenant du Maître de la Livonie, Poppo von Osterna. Puis, on le retrouve conseillant le Grand Maître Heinrich von Hohenlohe, en 1246, en Prusse, à Thorn et Elbing.


En 1249 au Chapitre Général à Acre, il est élu Grand Maître de l'Ordre Teutonique. Ludwig von Queden, le candidat soutenu par le Pape, ne devient que Landmeister de la Prusse.

A partir de son élection il semble ne pas avoir quitté les limites de la Terre Sainte. Wüllersleben essaie de concilier les ambitions démesurées et conflictuelles de la papauté et de l'Empire. Cette guerre larvée démoralise la vie monastique au sein de l'Ordre. Le Grand Maître envoie des missions dans les provinces éloignées pour désamorcer les conflits. Pendant une courte période, il réussit même à surmonter les divisions au sein du Chapitre de l'Ordre, à laquelle la fraction pro-pape n'est pas étrangère. De son temps a lieu la septième croisade, mais Wüllersleben n'est cité nulle part. Il est décédé le 3 mai ou le 4 mai 1252, à Acre.

Poppo von Osterna succède à Gunther von Wüllersleben, comme neuvième Grand Maître de l'Ordre Teutonique.

NOTES ET RÉFÉRENCE[]


Advertisement