FANDOM


brouillon

.

.

.

.

.

                         George Russell de Swallowfield

.

.

.

.

.

Ahr20

George Russell, juriste, homme d'affaires, député conservateur, 4e baronnet de Swallowfield.

Aarusse93

Maison Glenmaroon construite par Arthur Ernest Guinness. Le blason à gauche est celui de la famille Mottet. Marie Clothilde Russell est la fille de George Russell de Swallowfield et la petite-fille de Clotilde Mottet de La Fontaine.

Sir George Russell de Swallowfield est né au Château de Swallowfield Park, le 23 août 1828, et décédé, le 7 mars 1898, à sa résidence de Londres, 16 Sloane Gardens, à 3 heures d l'après-midi[1].


Sir Henry II Russell de Swallowfield, 2nd baronnet de Swallowfield, Résident britannique de l'État princier autonome de Hyderabad et Clotilde Mottet de La Fontaine, fille de Benoît Mottet de La Fontaine, baron de l'abbaye royalle Saint Corneille, ordonnateur des établissements français des Indes, sont les parents de Sir Charles Russell de Swallowfield (1826 – 1883),troisième baronnet et Sir George Russell de Swallowfield (1828 – 1898), quatrième baronnet.

Le fils aîné de George, Sir George Arthur Charles Russell de Swallowfield est le 5e baronnet. L'autre fils de Georges, Sir Arthur Edward Ian Montagu Russell (1878 - 1964) est le sixième baronnet et un minéralogiste réputé. Ils sont tous membres de la famille Russell de Swallowfield.

George Russell de Swallowfield fait des études à Eton et à Exeter College, à Oxford. Il fait partie de l'honorable Society of Lincoln's Inn. Lincoln's Inn est reconnu comme l'un des plus prestigieux corps professionnels de juges et d'avocats au monde. Avocat en 1850, il est admis au Barreau du Lincoln's Inn en 1853 et nommé Recorder de Wokingham en 1862. Il est également juge à la Cour du comté de Wokingham de 1874 à 1880. Arrière-petit-fils de Michael Russell Sir George Russell de Swallowfield (1828 – 1898), juge de la cour du comté, essaie de siéger en tant que juge à la Maison-Dieu, comme son aïeul.

Quand il cesse d'être un juge de la Cour de comté (1880), Sir George, se présente comme candidat parlementaire aux élections générales de 1885. George Russell de Swallowfield siège à la Chambre des communes en tant que député conservateur de l'East Berkshire ou Wokingham, de 1885 à sa mort en 1898. Il est toujours intimement lié à ce comté, où se trouve le siège de sa famille, Swallowfield Park, près de Reading.

Néanmoins, sous ses derniers baronnets, Swallowfield est devenu plutôt un endroit où l'on parle de littérature plus que de politique. Sir George Russell est l'ami de Dickens et Thackeray, et des anecdotes sur les deux sont parmi ses papiers. Il est intéressant de lire l'impression de chacun sur la fameuse querelle qui les a si longtemps divisés[2].

George Russell de Swallowfield est Président de la South-Eastern Railway Company (1895)[3].

George Russell de Swallowfield épouse Constance Lennox, fille aînée de Lord Arthur Lennox, en 1871. Elle est la petite-fille du 4e duc de Richmond, descendante du roi Charles II et Louise de Kérouaille, duchesse de Portsmouth.

SES ANCÊTRES ET SES PARENTS Modifier

.


Les Normands et les Strensham Modifier

.

Aaruss1

Russell de Strensham : Burke's Genealogical and Heraldic History of Peerage, Baronetage and Knightage nous dit aussi que les Russell de Douvres sont du Worcestershire et ont le même blason que les Russell de Strensham.

Blason russell

Blason Russell de Swallowfield.

Russell père

Michael II Russell, par George Romney.

Les Russells de Strensham sont d'un ancien lignage normand[4].


La famille de Henry Russell est selon The History of Parliament: the House of Commons, Burke's Genealogical and Heraldic History of Peerage, Baronetage and Knightage et Studies in Peerage and Family History descendante des Russells de Strensham, dans le Worcestershire, établie en Angleterre à la Conquête, dont elle a les armes[5]. Ils possèdent Strensham avant la fin du XIIIe siècle, et représente le Worcestershire régulièrement depuis 1365.


La baronnie Russell de Wytley dans le comté de Worcester (Witley Court et Great Witley), est créée dans le Baronetage d'Angleterre, le 12 mars 1627, pour William Russell (1602 -1669), 1er baronnet de Wytley. Le deuxième baronnet siège comme député de Tewkesbury. Le titre s'est éteint à sa mort en 1705, mais les Russell de Swallowfield sont une autre branche, celle-ci cadette des Russell de Strensham[6].

Michael Russell (1640 - 1719) est un fils puîné, d'un Russell de Strensham, selon Burke[7]. Il est écuyer et coseigneur du Comté de Kent, du fait de son mariage avec une Scott du Kent. C'est aussi un négociant important, selon The baronetage of England, revised, corrected and continued by G.W. Collen. Il se marie, en 1710, avec Hester Scott, fille de Thomas Scott, écuyer. Selon les Annales de Douvres, son beau-père, Thomas Scott, écuyer est maire de Douvres en 1690 et 1691[8]. Ce maire commande des cloches pour Curfew Bell, et vend les trois masses d'armes d'argent.


Michael II Russell (1711 - 1793), leur fils, est écuyer, mais négociant en toiles. Certains aristocrates essaient donc de l'empêcher d'être jurat et en 1755 maire de Douvres. Philip Yorke, 1st Earl of Hardwicke, Lord Chancelier, et George Anson, 1st Baron Anson, l'amiral de la flotte le nomment intendant de la Maison Dieu. Il est l'agent du Victualling Yard, à Douvres[9]. Alumni cantabrigienses: a biographical list of all known students, graduates and holders of office at the University of Cambridge, from the earliest times to 1900 nous dit qu'il se marie avec Hannah Henshaw, fille d'Henry, écuyer. Michael II est réélu maire en 1762[10]. De 1544 à 1830 la Maison Dieu est utilisée (avec sa chapelle St Edmund) comme base de ravitaillement pour l’armée et la marine. Sir George Russell de Swallowfield, petit-fils de Michael II, juge, cherche à siéger à la Maison Dieu et superviser le Département de Victualling.


Henry Russell de Swallowfield est un des fils de Michael II Russell (1711 - 1793).


Article détaillé : Famille Russell de Swallowfield


Le premier Baronnet de Swallowfield, Henry Russell (1812 - 1836) Modifier

.

Henry Russell père

Le premier Baronnet Henry Russell, chief justice of Bengal et propriétaire de Swallowfield Park (Swallowfield and its owners, Charlotte Lennox).

Henry Russell de Swallowfield (1751 - 1836), après d'excellentes études, est nommé Doyen de la Cour de justice du Bengale[11]. Les Russells de Swallowfield, dans le Comté de Berkshire, sont admis dans la baronnie du Royaume-Uni le 10 décembre 1812, à son retour en Angleterre. Son père est admis au Conseil Privé du roi (Privy Council) en 1816.

Russell épouse en 1776, Ann, la fille de John Skinner de Lydd, qui décède en 1780. Henry Russell de Swallowfield se remarie en 1782 avec Ann, fille de Sir Charles Whitworth et sœur du comte Charles Whitworth (1752 - 1825), important diplomate et homme politique anglais, du temps de Napoléon Ier.

Henry Russell de Swallowfield et Ann Whitworth ont onze enfants dont Henry II Russell de Swallowfield, l'aîné, est le deuxième baronnet, et marié avec Clotilde Mottet de La Fontaine est le père deux suivants et l'ancêtre des autres baronnets Russell de Swallowfield et de nombreux membres de l’aristocratie britannique parfois célèbres.


Article détaillé : Henry Russell de Swallowfield

Article détaillé : Henry II Russell de Swallowfield

Ses parents Modifier

.

Aarusse1

Vitrail à l'église All Saints de Swallowfield placé en 1884 par George et ses trois sœurs en souvenir de leurs parents et de Charles, leur frère.

Il est le fils d'Henry II Russell de Swallowfield (1783 - 1852), 2e baronnet, résident britannique de l'État princier autonome de Hyderabad, et de Marie Clotilde Mottet de La Fontaine († 1872). En 1852, il hérite des possessions paternelles de Swallowfield Park, dans le Berkshire, et du titre familial de baronnet.


Article détaillé : Clotilde Mottet de La Fontaine


Sa jeunesse Modifier

.

George Russell de Swallowfield fait des études à Eton et à Exeter College, à Oxford. Il fait partie de l'honorable Society of Lincoln's Inn. Lincoln's Inn est reconnu comme l'un des plus prestigieux corps professionnels de juges et d'avocats au monde. Avocat en 1850, il est appelé au barreau en 1853 et nommé Recorder de Wokingham en 1862.

Wilkie Collins (1824 - 1889) et les Russells Modifier

.


En Italie du temps des parents (1838) Modifier

.

Aarusse6

Scènes des grottes d'Ulysse à Sorrente, William Collins (durant son voyage en Italie avec les Russells).

Aamotte5

Portrait de Clotilde Mottet de La Fontaine, en 1834, par George Richmond.

En septembre 1836, le célèbre peintre William Collins (1788 - 1847) quitte Londres pour le sud de l'Italie, où il reste jusqu'en 1838, avec sa famille, et donc Wilkie Collins (1824 - 1889). Les Russell de Swallowfield sont des nouveaux amis :

Mardi 23 janvier 1838. - Nous sommes allés avec nos compagnons d'hier, sir Henry Russell, Lady Russell et leur fils Henry, à Vietri. De là, dans un bateau, nous sommes allés jusqu'à Amalfi. Le lendemain, nous nous sommes rendus à la vallée des moulins, puis à Ravello, en revenant par Scala. L'ensemble de ce petit tour a été très impressionnant : je n'avais jamais vu de si beaux paysages auparavant: la Vallée des Moulins présente une image à chaque pas; les bâtiments pittoresques, les hauts rochers et les vieux châteaux en ruines sont des plus romantiques : la route de Ravello pleine de beauté et de grandeur.

Contrairement à ce qu'affirment un biographe, Henry Russell c'est Henry II Russell de Swallowfield (1783 - 1852) et pas son père. Lady Russell c'est son épouse, Clotilde Mottet de La Fontaine (1794 - 1872). En 1838 la mère de Henry II Russell de Swallowfield est décédée depuis 25 ans et son père depuis 1836. Leur fils aîné, Henry (1819 - 1847) décède en 1847 au Caire.

Selon Constance Lennox Wilkie Collins va écrire Moonstone du fait de Thomas Pitt (1653 – 1726), gouverneur de Madras, connu sous le surnom de Diamond Pitt car il a découvert et vendu un diamant[12]. Pitt est un temps propriétaire de Swallowfield Park, la demeure seigneuriale des [13].

Lettre à Constance Lennox (15 septembre 1866) Modifier

.

Aarusse2

Lettre de Wilkie Collins à Mlle Constance Lennox, 15 septembre 1866.

Près de 30 ans plus tard, en septembre 1866, Wilkie Collins est à Farley Hill Court, à quatre miles de Swallowfield Park, au sud de Reading, pendant environ une semaine. Il retourne à Londres le vendredi 14 septembre 1866, la veille de la rédaction de cette lettre. Il séjourne souvent à Swallowfield Park[14]. Constance Lennox. écrit dans Swallowfield and its owners (Swallowfield et ses propriétaires) :

Wilkie Collins était très intime avec les Russells et est souvent à Swallowfield.

Sir Henry II Russell de Swallowfield (1783 - 1852) est décédé en 1852 et son fils - et pas frère - Charles Russell de Swallowfield (1826 – 1883) est l'héritier du titre. Lui et son jeune frère, George Russell, sont des amis de Wilkie Collins (1824 - 1889).

Lors de cette visite, Wilkie rencontre Constance Lennox qui, peut-être une de ses fans, car elle lui demande une photo. À son retour à Londres, il lui écrit une lettre, et lui envoie trois portraits pour qu'elle en choisisse un :

9, place Melcombe Place Dorset. NW 15 septembre 1866
Chère Mlle Lennox, j'ai envoyé des spécimens de trois différents «portraits de gentleman», dans trois états différents de poses photographiques, à Farley Hill, et j'ai supplié M. Elliot de mettre à votre disposition l'un quelconque des portraits que vous pourrez honorer de votre choix.
Avec les plus gentils souvenirs à tous à Swallowfield, croyez-moi Très vraiment à vous. Wilkie Collins à Miss Constance Lennox.


Constance Lennox épouse George le 5 mars 1867. Wilkie est invité au mariage mais est à Paris. Il s'amuse en participant à un carnaval, rencontre des écrivains, et va au théâtre. Ses proches pensent qu'il est peu probable qu'il soit de retour à Londres à temps pour le mariage de son ami George Russell avec Constance[15].

George Russell au début de sa vie est membre du Garrick Club. Il devient l'ami de Wilkie Collins, Thackeray, Dyckens, Millais, John Leech et d'autres célébrités. Il conserve leurs lettres, surtout celle de Dyckens[16].

SES ACTIVITÉS Modifier

.


Député Modifier

.

Quand il cesse d'être un juge de la Cour de comté (1880), Sir George, se présente comme candidat parlementaire aux élections générales de 1885. George Russell de Swallowfield siège à la Chambre des communes en tant que député conservateur de l'East Berkshire, Wokingham de 1885 à sa mort, en 1898.

Sir George Russell est député de la division Est ou Wokingham du Berkshire


est décédé à sa résidence de Londres, 16 Sloane Gardens, à 3 heures hier après-midi, après une courte maladie. Mardi de la semaine dernière, il a été empêché par indisposition d'aller voir le prince de Galles partir pour Paris, comme c'était sa coutume lorsque le prince a traversé la ligne sud-est, et vers la fin de la semaine, des complications se sont produites, affectant principalement le la gorge, ce qui a causé l'arrêt mortel.

Sir George Russell, né en 1828, était le deuxième fils de Sir Henry, le deuxième baronnet, de sa deuxième épouse, Marie Clotilde, fille du baron Benoît Mottet de La Fontaine. Il a fait ses études à Eton and Exeter College, Oxford, et a été admis au Barreau du Lincoln's Inn en 1853. Treize ans plus tard, il a été nommé juge du circuit numéro 19 de la cour de comté et, en 1874, a été transféré au circuit numéro 49, d'où il prit sa retraite en 1885. Il fut nommé Recorder of Wokingham en 1862. Il était DL et conseiller municipal du Berkshire, ayant toujours été intimement lié à ce comté, dans lequel se trouvait le siège de sa famille, Swallowfield Park, près de Reading.

Arborfield Hall Modifier

.

Ahr46

Le manoir d'Arborfield devient une des propriétés des Russells.

La terre d'Arborfield dans les années 1800 appartient à des personnalités de premier plan de la région. Des fermes dans le sud de la paroisse sont achetées par les Russells de Swallowfield Park[17].

A Arborfield, New Farm (connue plus tard sous le nom de Bridge Farm, puis de Farley Farms), mais aussi Whites Farm, Bartletts Farm et Ducks Nest Farm, sont d'autres terres d'Arborfield qui vont faire partie du domaine de Swallowfield Park, et sont achetées dans les années 1820 par Sir Henry Russell de Swallowfield[18].

Henry II Russell de Swallowfield est propriétaire du manoir[19]. Sa femme et sa bru nous disent, dans Swallowfield and its owners, qu'il achète la plus grande partie du manoir d'Arborfield Hall, vieux de mille ans.

Selon A History of the County of Berkshire, cela n'est pas exact[20]. C'est son oncle Charles Russell (1786 - 1856) qui l'achète à George Pelsant Dawson. Mais ce Charles n'a pas d'enfant et il l'achète peut-être aussi en son nom mais pour son frère. C'est le fils d'Henry, George Russell de Swallowfield, qui va en être le seigneur à sa mort.

Henry achète la terre de Kenny[21].

SA FIN DE VIE Modifier

.


Président de la South-Eastern Railway Company (1895) Modifier

.

Président de la South-Eastern Railway Company : Au début des années 1890, la concurrence entre le SER et le LCDR a atteint des proportions ruineuses. Les deux entreprises offrEnt des services presque identiques à destination et en provenance des mêmes villes, ce qui fait perdre perdu de l'argent aux deux entreprises. Cependant, suite à la démission de Watkin en 1894, les relations entre les deux sociétés se sont progressivement améliorées sous ses successeurs, notamment Sir George Russell (1895)

le président du SER était Sir George Russell, Bart., qui est également le député de Wokingham. Il vivait à Swallowfield Park. Il y avait une irritation de longue date à cause des retards causés à Wokingham, comme rapporté dans le `` Mercure du 25 janvier 1896:

Il a donc été convenu qu'un comité composé du maire, l'ex-maire, Ald. Wescott et Ald. Heron devrait prendre les dispositions nécessaires pour rencontrer Sir George et les directeurs du chemin de fer du sud-est comme suggéré.


Son décès Modifier

.

est décédé à sa résidence de Londres, 16 Sloane Gardens, à 3 heures hier après-midi, des suites d'une courte maladie. Mardi de la semaine dernière, il a été empêché par indisposition d'aller voir le prince de Galles partir pour Paris, comme c'était sa coutume lorsque le prince a traversé la ligne sud-est, et vers la fin de la semaine des complications se sont ensuivies, affectant principalement le la gorge, ce qui a causé l'arrêt mortel.

MARIAGE ET DESCENDANCE Modifier

.


Mariage Modifier

.

Constance Russell

Constance Lennox.

George Russell de Swallowfield épouse le 5 mars 1867, à Saint James, Westminster,Constance Lennox (1839 - 1925), fille de Lord Arthur Lennox et Adélaïde Constance Campbell. Elle est la petite-fille du 4e duc de Richmond, descendante du roi Charles II et Louise de Kérouaille, duchesse de Portsmouth.

Née le 5 mars 1839, elle est baptisée le 30 avril 1839, à Saint James, Westminster. En 1861, Constance Lennox vint avec ses parents, 3 frères et sœurs et 5 serviteurs à Ovington Square, St Mary Abbotts Kensington, à Londres. Elle a 22 ans.

En 1881, elle vit avec son mari, ses deux enfants, son beau-frère Charles Russell de Swallowfield et 8 domestiques à Clifton Crescent, Folkestone Town, Kent, Angleterre. 39 ans.

Ils vivent à Swallowfield Park, dans le Berkshire.

Descendance Modifier

.

Clothilde russell

Clothilde Russell-Guinness.

Enfants de Sir George Russell, 4e baronnet et Constance Charlotte Elisa Lennox :

Sir George Arthur Charles Russell de Swallowfield (1868 - 1944) est le 5e baronnet.


Arthur Edward Ian Montegu Né le 30 novembre 1878 Folkestone, Kent Marié

Aileen Kerr Pechell,

Cornelie de Bruign,

Marjorie Elizabeth Josephine Rudma

Sir Arthur Edward Ian Montagu Russell (1878 - 1964) est le 6e baronnet et un minéralogiste réputé, célibataire.


Marie Clothilde Russell (1873 - 1953) épouse de Horn. Arthur Ernest Guinness, second fils de Edward Guinness, et mère de Maureen Constance Guinness.

Aarusse63

Les Golden Guinness Girls devenues âgées sont très fières d'avoir par Constance Lennox des arrière-grands-parents communs avec le père de Diana Spencer[22], mais du fait des ancêtres McCartan des Guinness et des alliances des Russell de Swallowfield elles ont d'autres liens de parenté avec les héritiers du trône.

NOTES ET RÉFÉRENCES Modifier

.

  1. Sir George Russell 1828-1898
  2. Sir Henry Russell (1783-1852)
  3. Sir George Russell 1828-1898
  4. The Knights Hospitaller of the English Langue 1460-1565. Gregory O'Malley. OUP Oxford, 2005. ISBN 019925379X, 9780199253791.
  5. A Genealogical and Heraldic History of the Extinct and Dormant Baronetcies of England, Ireland, and Scotland, John Burke, Sir Bernard Burke, Édition 2, J.R. Smith, 1844. p.458.
  6. A Genealogical and Heraldic History of the Extinct and Dormant Baronetcies of England, Ireland, and Scotland, John Burke, Sir Bernard Burke, Édition 2, J.R. Smith, 1844. p.458.
  7. Burke's Genealogical and Heraldic History of the Peerage, Baronetage and Knightage, Burke's Peerage Limited, 1885. p. 1150.
  8. ANNALS OF DOVER
  9. Marine, économie et société: Un exemple d'interaction : ravitaillement de la Royal Navy durant la guerre de sept ans, Volume 4 de Sciences, techniques et civilisations du Moyen Âge à l'aube des Lumières, Christian Buchet, Champion, 1999, p.135.
  10. From the Charter of Charles II
  11. All in due time: the collected essays and broadcast talks of Humphry House, Essay Index Reprint Series, Humphry House, Ayer Publishing, 1972, p.588.
  12. Swallowfield and its owners. Russell Constance Charlotte Elisa Lady. HardPress Publishing (24 juin 2013)
  13. Wilkie Collins: A Life of Sensation. Andrew Lycett - Hutchinson (12 septembre 2013).
  14. Wilkie Collins: A Life of Sensation. Andrew Lycett - Hutchinson (12 septembre 2013).
  15. Wilkie Collins: A Life of Sensation. Andrew Lycett - Hutchinson (12 septembre 2013).
  16. Swallowfield and its owners. Russell Constance Charlotte Elisa Lady. HardPress Publishing (24 juin 2013)
  17. [file:///C:/Users/Acer/Downloads/Arborfield%20&%20Newland%20VDS%20(1).pdf Arborfield & Newland Village Design Statement]
  18. [http://www.arborfieldhistory.org.uk/properties_new_farm.htm Arborfield Local History Society]
  19. Post office directory of Berkshire, Northamptonshire, Kelly's directories, ltd - 1847.
  20. Parishes: Arborfield, A History of the County of Berkshire: Volume 3 (1923), pp. 200-2030.
  21. Swallowfield and its owners, Constance Charlotte Elisa Lennox Russell (Lady), Longmans, Green, and co., 1901.
  22. Dangerous Muse :The Life Of Lady Caroline Blackwood, Nancy Schoenberger, Groupe d'édition Knopf Doubleday, 2012. ISBN 0307822354, 9780307822352.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .