Wiki Guy de Rambaud
Advertisement

.

.

.

.

.


                        Erlebert de Thérouanne

.

.

.

.

.

Saint Wulmar, beau-frère d'Erlebert

Descendance d'Erlebert de Thérouanne[1].

Erlebert de Thérouanne, Aleberto, seigneur de Quernes, est né vers 610/620 et décédé après 659, certainement au château de Quernes[2]. Querne est un village d'Artois, et sa distance de Thérouanne, n'est que d'une lieue et demie.


Rado, dux, et son épouse descendante de Leocadius de Bourges donnent naissance à un fils prénommé Robert. Il donne également naissance à Erlebert, père de Lambert de Fontenelle ou de Lyon (640-688) et à Robert II, comte de Hesbaye, selon Christian Settipani[3]. Il est donc le frère de Robert, duc.

Les ancêtres des Capétiens forment un groupe familial constitué de serviteurs des derniers Mérovingiens. Cette hypothèse est formulée par de nombreux historiens[4][5][6][7]. Selon Settipani et Pinoteau :

Dans la famille des Robertiens, Erlebert de Francie, noble de Thérouanne, est le membre le plus ancien connu de cette lignée[8].

Région de Thérouanne


LE CHÂTEAU DE QUERNES[]

.

Origines des Comtes de Boulogne.

Un de ses fils, Lambert de Fontenelle.

Erlebert donne de grands biens à l'abbaye de Fontenelle[9].

Cathédrale de Thérouanne.

Erlebert de Thérouanne se marie en 639 avec Fumerse de Boulogne, noble fille du comte de Boulogne, de Thérouanne et de Saint-Pol. Lointaine figure féminine d'une lignée promise à une illustre destinée, Fumerse voit le jour vers 615. Sa mère, Sigetrude a pour parent le Duc Sigebert de Ponthieu[10]. Elle est la sœur de saint Wulmar (ca 620 - 697). Elle est aussi la sœur du chancelier Robert, comte de Renti (Renty). Sous Clotaire III, ce dernier est désigné comme garde du sceau royal, gerulus annuli regii. Robert est référendaire comme Robert (Chrodobert II et père d'Angradème, abbesse, canonisée comme beaucoup de descendants de sa tante Fumerse[11].

En 639, à la naissance de Lambert de Fontenelle (639 - 688), Quernes est le château du seigneur Erlebert. Ce château est situé au sommet de la légère cote, sur le sentier de Witernesse, à Quernes, appelée aujourd'hui La Couture.

Saint Omer, étant alors évêque de Thérouanne, est appelé un jour dans ce village, dit une chronique du temps. On vient annoncer au prélat que la dame de Quernes est accouchée d'un enfant aveugle. Que Dieu soit béni !, dit-il à deux reprises.

Le père, tenant son fils nouveau-né entre les bras, vient se jeter aux pieds du pontife. Il le conjure de conférer le baptême à son enfant, espérant que ce sacrement, administré par des mains aussi saintes, va attirer sur son fils des grâces même temporelles. Mais l'eau convenable manque. Omer, plein de confiance en Dieu frappe la terre de son bâton pastoral, et il en jaillit une source d'eau vive. Ce prodige en présage un autre, la guérison de l'enfant né aveugle, obtenue à la prière de l'évêque[12].

Erlebert, reconnaissant d'un bienfait si signalé, fait présent au saint pontife de terres à Quernes, en 639[13]. Vers l'an 640, saint Omer est appelé au château de Quernes par Erlebert. Le seigneur Erlebert, désirant transmettre un monument à sa famille un monument de sa piété. Il va faire bâtir, en 659, une église au bas de la colline, non loin du château. Ses vassaux contribuent à la construction, et saint Omer lui-même veut pourvoir à la dépense des choses relatives au culte. Il fait, entre autres choses, présent de fonts baptismaux. Erlebert offre cet église à saint Omer. Erlebert donne aussi de grands biens à l'abbaye de Fontenelle[14].

Comme les autres grandes familles, les seigneurs de Thérouanne placent leurs enfants à la cour pour qu'ils y apprennent ce qui s'apprend dans le palais, eruditionem palatinam, aulicas disciplinas. Dans cette sorte d'école nous trouvons des fils de Francs et des fils de Romains. Ils sont mêlés et semblent confondus, comme ils le seront ensuite dans tous les services du Palais, dans les fonctions de l'administration, ou sur les sièges épiscopaux. On peut regarder comme fils de Francs, Lantbert, fils d'Erlebert, né dans le pays de Thérouanne, in aula regis Lotharii militavit[15]. Mais, il est Franc juste dans le sens non Romain d'origines germaines.

Erlebert et Fumerse de Boulogne sont les parents de :

¤ Lambert de Fontenelle (639 - 688), né au château de Querne, abbé de Fontenelle, évêque de Lyon, saint[16].

¤ Hervé, Comte en Hesbaye.



Descendance de Rado[]

.


Rado de Sancy, dux.
   │
 ├── Robert, dux
 │ ∞ N de Lombardie
 │
 ├── Erlebert de Thérouanne (ca 620 - après 659), nobilis[17].
    ∞ 639 Fumerse de Boulogne, sœur de saint Wulmar
    │  
    ├── Lambert de Fontenelle (640 - 688), abbé, évêque de Lyon, saint.
    │  
    ├── Hervé, Comte d'Herbaye.
       
      │
      ├── Chrotari, comte d'HerbaugesNN
         │ 
         ├── Hervé de Laon, comte, grand-père de Héribert de Laon
         │  ∞ Irmine, fille d'Hugobert
         │ 
         ├── Rupert de Salzbourg, évêque de Worms, saint
         │  
         │ 
         ├── Érentrude de Salzbourg (ca 650-710), sainte
         │    
         ├── Willigarde[18]
         │  ∞ Liutwin de Trèves, saint 
         │  │
         │  ├── Guy, abbé de Fontenelle, et ancêtre des Widonides
         │  │  x Rolande, fille du comte Charivéus de Laon, un Robertien 
         │  │
         │  ├── Chrotais[19]
         │  │  ∞ Charles Martel (690-741), prince
         │  │
         │  ├── Milon de Trèves, évêque de Reims et de Trèves.
         │     │
         │     ├── Milon d'Angers
         │        ∞ Bertha, sœur de Charlemagne
         │        │ 
         │        ├── Roland
         │  
         │ 
         ├── Lambert de Hesbaye[20], comte, ancêtre direct des Capétiens[21].
            ∞ Chrotlind 
            │
            ├── Rotrude[22]
            │   ∞ Charles Martel (690-741), prince 
            │
            ├── Landrade de Hesbaye
            │  ∞ Sigramm
            │  │
            │  ├── Chrodegang de Metz, évêque, saint
            │
            ├── Robert de Hesbaye (696-avant 764), comte
               ∞ ca 730 Williswinte, fille du comte Adalelm
               │
               ├── Cancor de Hesbaye, comte, ancêtre des Popponides[23]
               │
               ├── Thurimbert de Hesbaye (ca 730-après 770), comte
               │  │
               │  ├── Robert II de Hesbaye
               │  │  │
               │  │  ├── Robert III de Hesbaye
               │       │
               │       ├── Robert le Fort
               │       ╰──┄┈ Descendance Capétiens... 
               │
               │  
               ∞ ca 720 concubine du comte Robert 
               │
               ├── Guérin von Thurgau, gouverneur[24].
                  ∞ Adelinde, fille d' Hildeprand, dux ducatus Spoletani
                  │ 
                  ├── Isembard von Thurgau (ca 750 - 806), comte  
                  │  │
                  │  ├── Guerin de Provence
                  │ 
                  ├── Milon de Narbonne (ca 735 - 791), comte.


Milon de Narbonne (ca 735 - 791), comte 
   ∞ F de Nîmes, tante de Dadilà 
   │       
   ├── Leibulf de Provence (ca 780 - 835)[25].
           ∞ Odda Balthes (ca 800 - après 835)
           │ 
           │
           ├── Leibulf des Baux[26]F des Médulles
                   │
                   ├── Guigó de Girona, évêque
                   │
                   ├── H d'Arles
                   |  │
                   |  ├── Dadilà d'Arles
                   |  │
                   |  ├── Arnoux d'Apt (900 - 964), évêque
                   | 
                   │
                   ├── Poncius d'Arles[27].
                           ∞ Blismodis
                           |
                           ├── Ison d’Arles (ca 910 - 983)
                           |   ∞ Blismodis de Bénévent (ca 915 - 1005)
                           │   |
                           │   ├── Poncius Major
                           │     ∞ 945 Belletrude N 
                           │     ╰──┄┈ Descendance Maison des Baux ...
                           |
                           ├── Garnier d’Avignon (ca 925 - 1002), évêque
                           │
                           ├── Humbert de Vaison (ca 930-1007), évêque
                           │
                           ├── Blismodis d'Arles (ca 930-1007)
                           |  ∞ Hugues N
                           │ 
                           │
                           ├── Pons II d'Arles (920 - 986)
                                  ∞ Richilde, de l’Uzège
                                  |
                                  |
                                  ├── Laugier de Nice (ca 1050 - 1032)
                                  |   ∞ Odile de Provence (976 - 1032) 
                                  |   ╰──┄┈ Descendance 1re maison des Orange-Nice
                                  │
                                  |
                                  ├── Féraud de Gap, évêque
                                  │
                                  │
                                  ├── Rambaud (XIe s.) 
                                  | 
                                  │                                                                       
                                  ├── Raoul
                                  │  
                                  │
                                  ├── Arnoul 
                                  │                      
                                  │
                                  ├── Pierre de Mirabel
                                  │
                                  |
                                  ├── Pons III d'Arles
                                  │  ∞ Ermengarde
                                     │
                                     │
                                     ├── Laugier d'Arles 
                                     │     ∞ Percipia
                                           │
                                           │
                                           ├── Ripert MethulensisBeatrix               
                                             │  
                                             |    
                                             ├── Ripertus Geraldi de Trescléoux, 
                                                ∞ Odile de Mison (1024 - 1095)
                                             │   
                                             │
                                             ├── Pontius Rayembaldi de MisonAustrudis      

NOTES ET RÉFÉRENCES[]

.

  1. Les ancêtres de Charlemagne, Volume 16 de Prosopographia et Genealogia, Christian Settipani, Occasional Publications UPR, 2015. ISBN 1900934159, 9781900934152.
  2. Revue des traditions populaires, Société des traditions populaires au Musée d'ethnographie du Trocadéro, 1907/01 (A22,T22,N1).
  3. Les ancêtres de Charlemagne, Volume 16 de Prosopographia et Genealogia, Christian Settipani, Occasional Publications UPR, 2015. ISBN 1900934159, 9781900934152.
  4. Karl Glöckner, Lorsch und Lothringen. Robertiner und Capetinger - Zeitschrift für die Geschichte des Oberrheins, Karlsruhe, 1936, t.50.
  5. Karl Ferdinand Werner, Les premiers Robertiens et les premiers Anjou (IXe siècle - Xe siècle), Mémoires de la Société des Antiquaires de l’Ouest, 1997.
  6. Christian Settipani, La préhistoire des Capétiens (481-987), Patrick Van Kerrebrouck, 1993.
  7. Hervé Pinoteau, La symbolique royale française, Ve-XVIIIe siècles, P.S.R. éditions, 2004.
  8. Hervé Pinoteau, La symbolique royale française, Ve-XVIIIe siècles, P.S.R. éditions, 2004.
  9. Les vies des saints et fêtes de toute l'année, Volume 4, Pedro de Ribadeneyra, Édouard Daras, Éditeur L. Vivès, 1872.
  10. Anne de Kiev: Epouse de Henri 1er, Souverains et Souveraines de France, Philippe Delorme, Pygmalion.
  11. Gaston de Renty: 1611-1649, Raymond Triboulet, Beauchesne, 1991.
  12. Revue des traditions populaires, Société des traditions populaires au Musée d'ethnographie du Trocadéro, 1907/01 (A22,T22,N1).
  13. Mémorial historique et archéologique du département du Pas-de-Calais, Volume 1, Louis Joseph Harbaville, Topino, 1842.
  14. Les vies des saints et fêtes de toute l'année, Volume 4, Pedro de Ribadeneyra, Édouard Daras, Éditeur L. Vivès, 1872.
  15. Histoire des institutions politiques de l'ancienne France. La Monarchie franque, Fustel de Coulanges, Hachette (Paris) 1875-1889.
  16. Anne de Kiev: Epouse de Henri 1er, Souverains et Souveraines de France, Philippe Delorme, Pygmalion.
  17. Hervé Pinoteau, La symbolique royale française, Ve - XVIIIe siècle, P.S.R 2004, p. 45.
  18. Addenda à Les Ancêtres de Charlemagne
  19. Addenda à Les Ancêtres de Charlemagne
  20. de Narbonne
  21. Hervé Pinoteau, La symbolique royale française, Ve-XVIIIe siècles, P.S.R. éditions, 2004.
  22. Addenda à Les Ancêtres de Charlemagne
  23. Alfred Friese, Studien zur Herrschaftgeschichte des fränkischen Adels ("Geschichte und Geselschaft. Bochumer historische Studien" 18), Stuttgart, 1979. Hervé Pinoteau, La symbolique royale française, Ve - XVIIIe siècle, P.S.R. éditions, 2004, p.45.
  24. Cahiers de civilisation médiévale, Volume 1, Université de Poitiers, Centre d'études supérieures de civilisation médiévale, 1958.
  25. De Clovis à Charlemagne: histoire et généalogie, Didier-Georges Dooghe, MCD, 2000, p.127.
  26. Old Provence - p. 127, Theodore Andrea Cook - 1905.
  27. Bulletin de la Société d’études scientifiques et archéologiques de Draguignan et du Var, Volumes 16 à 17, C. et A. Latil, 1887.
Advertisement